Accueil > RECONVERSION

RECONVERSION

Dernier ajout : 27 avril.

La reconversion des activités militaires brestoises est à l’origine de la création de l’Université Européenne de la Paix. Aussi, n’est-il pas étonnant que ce soit là l’un des principaux thèmes traités dans l’Orange Bleue, surtout dans ses premières années (parution du premier Orange Bleue en 1993).

A Brest, c’est un défi important à relever entre deux aspirations contradictoires : le désarmement et la défense de l’emploi.

Articles de cette rubrique

  • EXPO DESSINS POUR LA PAIX AU FOYER LAIQUE SAINT MARC BREST

    27 avril

    Durant les vacances de février une cinquantaine d’enfants du Foyer laïque et d’autres centres de loisirs de la ville ont visité l’exposition. Plusieurs membres de l’Université de la Paix ont participé à l’animation de cette opération d’éducation à la paix que l’UEP mène en partenariat avec la MGEN du Finistère .

  • CONNAISSEZ-VOUS L’HUMANIUM ?….

    27 avril

    Habile combinaison sémantique, c’est le nom donné à un métal (acier) résultant de la destruction par fusion, d’armes légères après leur utilisation dans des conflits, ce qui évite ainsi un détournement vers des clients aux objectifs criminels divers (terroristes, bandes armées….).
    Cet armement peut provenir de différentes sources autres que post-conflit mais il est toujours l’objet d’un marché juteux, propre à encourager sa réutilisation dans de « mauvaises mains » . Les stocks gouvernementaux d’armes (...)

  • UN POLDER, POUR QUOI FAIRE ?

    2 mai 2018

    Dès 2011 la région, nouveau propriétaire du port de Brest, annonçait vouloir développer des équipements propres à l’accueil des activités industrielles liées aux énergies marines renouvelables (EMR). Les aménagements en cours de réalisation sont en soit un point positif.
    Pourquoi alors ce titre un peu provocateur ? Notre interrogation porte sur la volonté politique de voir se créer un pôle industriel autour de cette nouvelle opportunité. Les annonces des premiers temps (2012-2013) en sont restées au (...)

  • ZONE A DEFENDRE

    2 mai 2018

    Zone à défendre, zone en danger
    Sans les zadistes, la zone humide qu’ils défendaient ne serait aujourd’hui que béton et bitume ; biodiversité, terres agricoles sacrifiées sur l’autel d’un modèle de développement d’un autre âge.
    Venus de nulle part, ils s’étaient avec le temps enracinés dans le bocage, fondant foyers, expérimentant des formes non agressives de vie rurale. Leur installation à demeure, en osmose avec le territoire, leur avait permis de résister une première fois, voilà six ans, aux forces de (...)

  • CONFERENCE : LES ENERGIES MARINES RENOUVELABLES ONT-ELLES UN AVENIR A BREST ?

    13 avril 2018

    Poursuivant sa réflexion sur l’avenir industriel du pôle naval brestois le groupe d’étude AMURE/UEP aborde la question de l’avenir à Brest des EMR. La conférence proposée fait suite à celle organisée en décembre dernier qui traitait de la déconstruction navale. Pour alimenter le débat, nous pourrons compter cette fois-ci sur la participation de Mr. Daviau, président de l’entreprise Sabella qui développe un projet de construction d’hydrolienne et de Mr Ollivier, membre du groupe de travail sur les énergies (...)

0 | 5 | 10