Accueil > SECURITE HUMAINE ET PAIX

SECURITE HUMAINE ET PAIX

Dernier ajout : 30 octobre.

Depuis le début des années 2000, l’UEP a engagé une réflexion-action pour promouvoir une culture de paix, de non violence et du vivre ensemble au service de la sécurité humaine.

Les questions d’environnement, de changement climatique, avec leurs causes et leurs conséquences ont rejoint dans cette démarche d’autres questions relatives aux conflits comme la pauvreté, les inégalités, les difficultés d’accès aux ressources et matières premières, à l’eau, à la terre, à la nourriture, à l’énergie...

Articles de cette rubrique

  • PRIX NOBEL DE LA PAIX

    30 octobre

    Le prix NOBEL pour la Paix a été décerné à Nadia MURAD et Denis MUKWEGE pour leurs actions visant « à mettre fin à l’utilisation des violences sexuelles sur les femmes comme armes de guerre ».
    Mme Berit REISA ANDERSEN, présidente du comité, a affirmé que « protéger les femmes victimes de violences sexuelles et punir les auteurs de ces crimes de guerre est un prérequis fondamental pour la paix ». Il n’y aura pas de paix possible dans le monde tant que les femmes seront considérées comme des objets à la (...)

  • KOFI ANNAN : UN "COMBATTANT" DE LA PAIX

    30 octobre

    Ancien secrétaire général charismatique de l’ONU de 1997 à 2006, prix Nobel de la Paix en 2001, Kofi Annan nous a quitté cet été (18 aout 2018), quelques journaux lui ont consacré des articles « hommage », mais dans une grande discrétion, voire indifférence… Il est vrai que des hommes qui consacrent leur vie à œuvrer pour la paix dans le monde sont moins « sexys » que des petits chefs au discours populiste.
    Premier secrétaire de l’ONU, d’origine africaine (Ghana), à l’issue d’une carrière diplomatique (...)

  • CRIME ANTISEMITE ?

    2 mai

    Le 23 mars 2018, une dame de 85 ans, rescapée d’Auschwitz, de confession juive, était trouvée assassinée à son domicile. Ce crime crapuleux a très vite été qualifié de crime antisémite.
    Pour notre part nous attendrons les conclusions de la justice pour nous prononcer sur la qualification antisémite de ce crime qui ne nous semble pas évidente.
    Tout le monde n’a pas eu ces scrupules et certains en ont fait une récupération politicienne.
    Ce fut le cas du Conseil Représentatif des Institutions Juives de (...)

  • MINEURS MIGRANTS DANS UNE FRANCE ARROGANTE, QUEL GÂCHIS !

    1er avril

    « Comment il peut faire ça, le procureur ? Il sait pas que c’est les grands froids ? » A. (Ivoirien, 17 ans) est en colère, il vient d’apprendre que dans deux jours il doit quitter l’hôtel dans lequel il loge depuis 7 mois.
    A. fait partie des 130 jeunes migrants qui attendent pendant des mois que le tribunal de Brest statue sur leur minorité. La réponse est trop longue et souvent négative : vérifications faites, leurs papiers ne sont pas faux mais il manque un tampon au dos, les radios osseuses (...)

  • SE SOUVENIR

    7 mars

    « Vous souvenez vous ? »
    La petite voix murmurait sans arrêt cette question : « Vous souvenez vous ? »
    Tous les « vivants » de la Terre étaient à leur place habituelle ; tous les hommes, les femmes, les animaux, les végétaux, les minéraux, les rochers, l’eau... même les déchets traités, en cours de traitement ou laissés quelque part, n’importe où...
    La petite voix s’adressait à eux tous et toutes, mais pour entendre et écouter la question, il suffisait de brancher, de nettoyer ses écouteurs intérieurs. Le (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25