Accueil > SECURITE HUMAINE ET PAIX

SECURITE HUMAINE ET PAIX

Dernier ajout : 29 juin.

Depuis le début des années 2000, l’UEP a engagé une réflexion-action pour promouvoir une culture de paix, de non violence et du vivre ensemble au service de la sécurité humaine.

Les questions d’environnement, de changement climatique, avec leurs causes et leurs conséquences ont rejoint dans cette démarche d’autres questions relatives aux conflits comme la pauvreté, les inégalités, les difficultés d’accès aux ressources et matières premières, à l’eau, à la terre, à la nourriture, à l’énergie...

Articles de cette rubrique

  • A QUAND LE CHANGEMENT DES PRIORITES ?

    29 juin

    Un budget de 37,5 milliards d’euros, en hausse de 4,5 % soit +1,7 milliards (10Mds sur 3ans),
    Des personnels mieux équipés, mieux protégés, des tenues mieux adaptées aux menaces et besoins actuels, Des investissements à hauteur de 6,8 milliards pour la modernisation des principaux programmes d’équipements, Financements plus sincères, quotidien des personnels et de leurs proches amélioré, Rénovation des infrastructures, développement de l’innovation, 5,5milliards pour la recherche et le développement, un (...)

  • PIEGE A VIRUS

    29 juin

    On se souvient de l’épopée du porte-avions Charles-De-Gaulle contraint d’interrompre sa mission en Atlantique Nord pour rejoindre précipitamment son port d’attache pour cause de coronavirus. Avec plus de 1000 marins (près de 70% de l’équipage) testés positifs, il deviendra après le rassemblement évangéliste de Mulhouse notre plus important cluster de contamination, un cluster d’où le virus ne peut s’échapper.
    Le Charles-De-Gaulle aura ainsi fait la preuve qu’il pouvait, sans grand danger pour son équipage (...)

  • NOUS SOMMES EN GUERRE ?

    27 avril

    Nous sommes en guerre ?
    C’est ce que notre président a affirmé au début du confinement. Il est donc bon de revenir sur ce concept qui semble avoir plusieurs sens : nous pouvons être en guerre sans avoir recours aux armes.
    En guerre contre la maladie ? Ce serait une bonne chose en effet si notre gouvernement consacrait à la santé les moyens énormes qu’il dilapide en armements. Lorsque, avant l’épidémie, les personnels de santé et les défenseurs des hôpitaux réclamaient des moyens, notre président leur (...)

  • VIRUS ; DECLARATION DU SECRETAIRE GENERAL DE L’ONU

    27 avril

    Déclaration du Secrétaire Général de l’ONU
    « La furie avec laquelle s’abat le virus montre bien que se faire la guerre est une folie » par António Guterres
    Le monde entier affronte aujourd’hui un ennemi commun : le COVID-19. Le virus n’épargne aucune nationalité, communauté ou religion. Il attaque tout le monde sur son passage, implacablement. Pendant ce temps, les conflits armés continuent de faire rage dans le monde. Ce sont les personnes les plus vulnérables – les femmes et les enfants, les personnes (...)

  • Annie Ernaux est écrivain (Prix Renaudot) et...

    27 avril

    Annie Ernaux est écrivain (Prix Renaudot) et vit à Cergy, dans le département du Val-d’Oise tout proche de Paris, et si loin à la fois par temps d’embouteillages. À partir de l’intime, entre sociologie et autobiographie son œuvre mérite un détour attardé. Dans cette lettre de mars, adressée à Emmanuel Macron, Annie Ernaux interroge la rhétorique martiale du Président « nous sommes en guerre, » et autres lignes de front digressives.
    Cergy, le 30 mars 2020 Monsieur le Président,
    « Je vous fais une lettre/ (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40