Accueil > DEBATS - CONFERENCES - DIVERS > L’EDUCATION A LA PAIX : UNE FONCTION MAJEURE DE L’UEP

L’EDUCATION A LA PAIX : UNE FONCTION MAJEURE DE L’UEP

mercredi 19 juillet 2017

Les militants de l’Université Européenne de la Paix agissent pour que chaque être humain accepte de sortir volontairement de l’ignorance, celle qui empêche de voir, d’accepter que nous sommes dirigés par une logique de conflits destructifs, de guerre … d’armes pouvant anéantir tous les « vivants » de la nature, de l’air, pouvant empêcher de vivre dans une atmosphère sereine.Accepter ces ignorances pourrait être considéré comme une acceptation du pire.

L’Université Européenne de la Paix sait aussi que l’éducation à la paix est essentielle, auprès des enfants, des jeunes, des adolescents...des adultes ! L’éducation permet aux adultes de proposer des modèles interrelationels aux enfants, aux jeunes afin que ceux ci choisissent celui, ceux qu’ils vont utiliser dans leurs relations aux autres, aux vivants, à la nature... Ces modèles peuvent varier entre des attitudes de paix, de fraternité et d’autres traduisant surtout des attitudes de conflits...de guerre. Nous pouvons les remarquer dans toutes les situations de vie, d’échanges, principalement celles où des émotions fortes sont présentes.

Charles Le Hir

Groupe éducation à la paix :

Le groupe « éducation à la paix » de l’U.E.P. comporte environ une dizaine de personnes, hommes et femmes. Nous nous réunissons environ toutes les trois semaines pour évaluer nos actions et en projeter d’autres éventuellement.

Café discussions paix : ces rencontres ont eu lieu tous les derniers lundis du mois au bar « Le Voltaire ». Notre choix de les réaliser dans un lieu public est volontaire et lié au fait que nous essayons de ne pas toujours être entre nous. Le but de ces réunions est de permettre à chaque participant de dire son opinion, son analyse et d’écouter celui des autres. Les échanges ont toujours existé et les opinions des autres a été respecté. Nous avons débuté par analyser notre adage « Si tu veux la paix, prépare la paix »... puis nos réflexions ont évolué, au fil des rencontres, sur les thèmes de la tolérance, des préjugés, des généralisations, de l’utilité de la sanction répressive... Notre dernier débat a abordé la question des piliers de la démocratie que sont l’éducation, la police, la justice...

Nous avons abouti à la question des modèles inter relationnels que nous proposons aux enfants, aux jeunes... Dès leur naissance, l’éducation imprègne les enfants des modèles que nous leur proposons par nos discours et surtout par nos actes, nos comportements.s Il s’agit là d’une « prise de conscience » de ce que nous pouvons provoquer. La paix au quotidien peut la venir de cette prise de conscience.

Exposition « Objectif Paix »

Pour réellement voir ce qui se passe autour de nous, les événements qui ont lieu, il est indispensable de s’arrêter pour observer. Ceci est encore plus important pour les enfant et les jeunes. L’U.E.P. s’est procuré un outil pour permettre cette démarche. Cet outil se compose de 4 parcours sur de thèmes différents, ayant chacun de 10 à 12 panneaux.

JPEG - 1.8 Mo

Le premier parcours s’intitule « Tous pareils, tous différents » ; le second : « Faits, perceptions, opinion, préjugés, rumeur » ; le troisième « Insultes, moquerie, souffre douleur, bouc émissaire, toute puissance » ; le quatrième « Les conflits, disputes, injures, bagarres ». Chaque élève reçoit un carnet individuel et note ses réflexions et ses réponses aux questions posées devant chaque panneau. Des discussions sont organisées par les enseignant(e)s, les accompagnateurs afin de continuer les réflexions et aboutir à des actions proposées. Cette année, nous avons travaillé avec quatre Établissements scolaires.

« Les sujets proposés par les parcours abordent bien la gestion des comportements, des situations vécues à l’Ecole. Ils nous permettent de les aborder d’une façon qui ne soit pas morale uniquement mais concrète pour les élèves aussi ». « Les échanges oscillent entre généralités,clichés, expériences vécues, interrogations. Une belle démarche pour s’écouter et s’entendre... ». « Cet outil est idéal pour réfléchir et agir avec les élèves. Chaque Établissement devrait le posséder en permanence »... Ces réflexions des enseignantes traduisent bien la profondeur et la pertinence de notre engagement pour une éducation à la paix.

Conclusion : En cours d’année, nous sommes intervenus ponctuellement dans divers lieux et manifestations (Mômes en fête, portes ouvertes à la Maison de l’International, MPT de l’Harteloire, P.L Cavale Blanche...). Plus nous évoluons dans notre engagement, nos réflexions, nos échanges entre nous et avec les adultes, les enfants, les jeunes que nous rencontrons plus une idée forte apparaît : par nature l’enfant naît altruiste, il est sociable. Les modèles d’éducation dans lesquels la notion de dominance – répression prédomine vont contre sa nature. Nous pouvons ainsi aider à fabriquer des guerriers.

JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 1.8 Mo

Paru dans l’Orange Bleue, numéro 105

Répondre à cet article