Accueil > NUCLEAIRE MILITAIRE > Après la conférence intergouvernementale d’Oslo sur les conséquences (...)

Après la conférence intergouvernementale d’Oslo sur les conséquences humanitaires des armes nucléaires.

lundi 15 avril 2013

De très nombreux États poursuivent leur action pour une Convention d’élimination des armes nucléaires, soutenue en 2010 par les trois-quarts des pays membres de l’ONU.

127 d’entre eux étaient présents à Oslo les 4 et 5 mars derniers. Le représentant de la Norvège qui accueillait cette conférence a affirmé que son pays ne disposait pas des moyens nécessaires pour protéger sa population en cas d’explosion d’une arme nucléaire.

Hélas les cinq grandes puissances nucléaires, dont la France, avaient refusé d’y participer.

Ceci montre l’importance de la Conférence de la société civile qui s’est aussi tenue à Oslo les deux jours précédents. Rappelons-nous que les conventions internationales sur l’interdiction des armes chimiques, sur l’interdiction des mines antipersonnel puis de celle des armes à sous-munitions ne sont intervenues qu’après une importante mobilisation de citoyens.

Le Festival du 9 juin y contribuera pour ce qui nous concerne.

Autre élément positif, le Mexique a annoncé son intention d’organiser la prochaine conférence internationale pour l’élimination des armes nucléaires.

(pour plus de précisions voir le blog de Jean-Marie Collin sur « alternativeséconomiques.fr »)

Parution Orange Bleue numéro 85, avril 2013

Répondre à cet article