Accueil > DEBATS - CONFERENCES - DIVERS > Nous présentons ci-dessous le petit discours...

Nous présentons ci-dessous le petit discours...

jeudi 17 décembre 2015

Nous présentons ci-dessous le petit discours qu’a prononcé Jean Marie LETORT,
lors du vernissage de l’exposition de ses dessins « SCENES DE GUERRE ET IMMIGRATION »

visibles au Foyer du 27 novembre au 6 décembre 2015.

Pourquoi cette exposition pourquoi ces dessins ?

Mes émotions, ma rage, mon indignation devant notre monde, se sont exprimées de cette façon ; c’est en sorte ma révolution ! Mais que devais-je faire du résultat ? Le mettre dans un tiroir et l’oublier ? Mais comment oublier ses émotions, son indignation et ils auraient alors été inutiles ! Ou bien les partager, partager des émotions, partager cette rage cette indignation ? C’était sans doute cela la bonne voie.

Alors l’idée d’une exposition a pris naissance mais cette dernière seule me paraissait vide de sens ; cette exposition isolée aurait été sans aucune humanité, elle aurait été comme amputée de son intérêt, de son but car elle doit faire réfléchir, faire réagir, elle doit indigner et promouvoir la paix, elle doit être accompagnée de débats pour prendre toute sa valeur pour que l’humain reprenne sa véritable place dans nos cœurs ; ce débat aura lieu vendredi prochain 4 décembre ici même à 17h , débat sur la situation en Syrie et au Liban.

Avant de vous présenter ces dessins je souhaite vous parler de notre monde puisque c’est le point de départ de ces dessins. Nous sommes tous humains, que nous soyons femmes, hommes, enfants, âgés, quelle que soit notre couleur de peau, quelles que soient nos origines, quel que soit notre pays mais nous habitons tous la même terre. Nous connaissons de plus en plus de violences, violences liées au terrorisme, violences financières qui se sont aggravées à un rythme infernal, violences alimentaires, violences liées à l’eau, violences climatiques et écologiques, violences étatiques etc… la liste est longue, trop longue. Cela m’inquiète non pas pour moi mais pour nos enfants, nos petits enfants : ils sont si beaux !

Ces dessins montrent la guerre et ses conséquences, en les créant je suis resté soft car la réalité est beaucoup plus violente, ils montrent essentiellement des civils, des enfants, les premières victimes des conflits le plus souvent oubliés et toujours oubliés sur les monuments aux morts qui honorent uniquement les soldats, ceux qui combattent.

Ces dessins montrent l’immigration liée aux conflits armés, liée aux crises économiques, liée aux catastrophes climatiques qui vont s’aggraver. L’immigration est une injustice, ce sont des humains déracinés, des familles éclatées, des conditions de fuite épouvantables et en fuyant la mort, ils trouveront pour certains la mort en cours de voyage et si par hasard ils arrivent enfin quelque part, la plupart trouveront la haine, le racisme.

Quand je m’imagine dans leur situation, je préfèrerais rester dans mon pays sur ma terre de naissance avec mes racines, ma famille mais les politiques internationales créatrices d’instabilité ne favorisent pas ce type de solutions humaines.

Pour tous ceux qui subissent ces violences, ces guerres leur vie a-t-elle un sens ? Ont-ils une vie avant la mort ?

Que ces dessins vous fassent réagir et Indignez-vous mais surtout réagissez sans armes, sans haine et sans violence car la paix, c’est magnifique comme un sourire !

Ensemble construisons la paix et la liberté.

JPEG - 40 ko
JPEG - 86 ko

Répondre à cet article