Accueil > DEFENSE ET ARMEMENT > VENTE D’ARMES : TRISTE RECORD

VENTE D’ARMES : TRISTE RECORD

mercredi 1er juillet 2015

Le Ministre Le Drian vient de s’auto-féliciter : « depuis mon arrivée le montant des prises de commande a doublé... J’ai toutes les raisons de penser que nous allons poursuivre sur cette lancée en 2015. »
En effet depuis se sont confirmés plusieurs contrats de vente d’armes, de Rafales en particulier. Les spécialistes prévoient un montant de 15 milliards d’euros pour 2015 : triste record, vraiment !

L’Université Européenne de la Paix s’élève vivement contre de telles déclarations, totalement irresponsables. Nous répéterons sans cesse après Monique Chemillier-Gendreau : « les armes sont le problème et non la solution ».

Certains disent que ce serait bon pour l’emploi ; à n’importe quel prix ? Ce serait bon pour notre économie ? Où iront les dividendes ? Dans les caisses de l’État, pour compenser les sommes déjà englouties dans le projet Rafale ? Ne soyons pas naïfs.

JPEG - 11.5 ko

(image empruntée à la semaine de Charb) Pensons aussi à la « dette » grecque : si la Grèce, d’avant Syriza, avait limité à 2 % de son PIB ses dépenses d’armement elle aurait économisé plus de la moitié de sa dette ! Mais, silence là-dessus : La Grèce est l’un de nos meilleurs clients en ce domaine, de l’Allemagne aussi d’ailleurs.

D’aucuns pensent que les armes nous protègent. Que pensent-ils du nouveau massacre qui vient d’endeuiller les États-Unis où ce préjugé est majoritaire ?

Oui, il est essentiel de développer une culture de paix.

Hervé CADIOU

Répondre à cet article