Accueil > NUCLEAIRE MILITAIRE > LE PAPE FRANCOIS PREND DES POSITIONS TRES FERMES CONTRE LE NUCLEAIRE (...)

LE PAPE FRANCOIS PREND DES POSITIONS TRES FERMES CONTRE LE NUCLEAIRE MILITAIRE

mardi 3 mars 2020

En 2017 déjà il s’était fait entendre sur le sujet. Quelle est sa position ?

1. "Un monde sans armes nucléaires est possible et nécessaire." (1)

2. Il réfute le concept de dissuasion nucléaire qui menace de destruction nucléaire les villes ennemies :

"La paix et la stabilité internationales sont incompatibles avec toute tentative de compter sur la peur de la destruction réciproque ou sur une menace d’anéantissement total ."
"Notre monde vit la perverse dichotomie de vouloir défendre et garantir la stabilité et la paix sur la base d’une fausse sécurité soutenue par une mentalité de crainte et de méfiance qui finit par envenimer les relations entre les peuples et empêcher tout dialogue."
"Les relations internationales ne peuvent être dominées par la force militaire, par les intimidations réciproques, par l’ostentation des arsenaux de guerre."

3. L’utilisation des armes atomiques est immorale et c’est un crime contre l’humanité :
"L’utilisation de l’énergie atomique à des fins militaires est aujourd’hui plus que jamais un crime, non seulement contre l’homme et sa dignité, mais aussi contre toute possibilité d’avenir dans notre maison commune. L’utilisation de l’énergie atomique à des fins militaires est immorale.

4. Il condamne la menace de leur usage et même leur simple possession :
"Il faut condamner fermement la menace de leur usage, ainsi que leur possession, précisément parce que leur existence est liée à une logique de peur qui ne concerne pas seulement les parties en conflit, mais tout le genre humain. "

5. Il demande que l’argent consacré aux armements serve à la vie :
"Dans le monde d’aujourd’hui, où des millions d’enfants et de familles vivent dans des conditions inhumaines, l’argent dépensé et les fortunes gagnées dans la fabrication, la modernisation, l’entretien et la vente d’armes toujours plus destructrices sont un outrage continuel qui crie vers le ciel ."

6. Que propose-t-il ? :

"La paix doit se construire sur la justice, le développement humain intégral, le respect des droits humains fondamentaux, la protection de la création, la participation de tous à la vie publique, la confiance entre les peuples, le soutien des institutions pacifiques, l’accès à l’éducation et la santé, le dialogue et la solidarité."

7. Le Vatican a signé et ratifié le TIAN (Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires) et demande donc, par ce plaidoyer et par déduction, à notre pays de le signer.

1- En gras ce sont des extraits des interventions du Pape soit en mars 2017 ou récemment à Nagasaki le 24 novembre 2019

Fanch Hénaff
L’Orange Bleue, numéro 118, février 2020

Répondre à cet article