Accueil > EDUCATION A LA PAIX > SACHONS VOIR ET REGARDER

SACHONS VOIR ET REGARDER

jeudi 23 avril 2015

Nous sommes contre la guerre, toutes les guerres. Nous sommes pour que partout où des situations de crise, de conflit, de guerre... apparaissent, des actions de médiation, des mouvements non violents, prennent la place des dynamiques de guerre.

L’U.E.P. a choisi délibérément sa devise : « Si tu veux la paix, prépare la paix ».
Est ce un désir, un souhait utopique ? Nous savons que non, cette devise est accessible.
A tous ceux et celles qui cherchent des arguments pour y croire, nous leur proposons un exercice simple.

Aujourd’hui, demain, comme tous les jours, vous allez regardez les infos, vous y verrez les reportages sur des « guerres ». Nous vous proposons de ne pas vous satisfaire de ne faire que voir.

JPEG - 5.3 ko

Regardez bien. Vous allez suivre des femmes qui fuient, qui courent, qui pleurent avec bien souvent des enfants dans leurs bras. Vous allez observer des femmes qui pleurent, se lamentent courbées sur le corps sans vie de leur enfant tué par les armes de guerre.... Continuez à regarder et vous allez de plus en plus ressentir en vous le désespoir de ces femmes dont un enfant a été tué par une arme de guerre. Car les femmes portent leurs enfants dans leur sein, les femmes donnent la vie à tous ces enfants qui grandissent...

Mais les hommes sont forts, virils, fiers d’exhiber leurs armes, croyant à leur invincibilité. Et ces hommes tombent tués par les armes d’autres hommes. Et chacun de ces hommes tués est un fils que sa mère a porté un jour dans son ventre et elle viendra pleurer sur son corps parfois devant une caméra afin que vous puissiez regarder et ressentir.

Le jour où toutes les femmes du monde se regarderont et diront ensemble : « Nous n’acceptons plus que des armes de guerre, décidée par des hommes, tuent les enfants que nous avons portés en nous, à qui nous avons donné la vie, qui sont une partie de nous, que nous avons nourris ». Alors que feront les hommes !!!

Charles le Hir

JPEG - 5.1 ko

Répondre à cet article