Accueil > EDUCATION A LA PAIX > ASSEMBLEE GENERALE DES CLUBS UNESCO

ASSEMBLEE GENERALE DES CLUBS UNESCO

vendredi 3 janvier 2020

L’assemblée générale de la Fédération française des associations et Clubs pour l’ Unesco (FFCU ) s’est tenue à Paris le 19 octobre 2019. L’UEP qui en est membre depuis plusieurs année y participait.

Ce fut l’occasion d’un débat bien animé pour marquer l’indépendance de la FFCU vis-à-vis de la CNPU ( Commission nationale pour l’Unesco ) . Les valeurs de l’UNESCO ne doivent pas être l’exclusivité de l’Etat quand bien même, sur le plan international, ce sont les Etats qui en sont à l’initiative, notamment en France qui en abrite le siège social.

A cette occasion le Président Ardiouma Sirima a rappelé les tensions entre ces deux entités se réclamant de l’UNESCO, tensions qui se sont atténuées par la signature d’une convention le 14 novembre 2018.

Cependant, d’autres moyens subsistent pour déstabiliser la Fédération (coupe financière, accès au siège social UNESCO limité) qui pourtant, rappelons-nous, existe depuis 1956, et reste complémentaire de l’enseignement public afin de promouvoir la Paix par l’éducation populaire.

Actuellement, le bilan de la Fédération montre qu’un nombre de clubs scolaires (76) diminue au profit des clubs associatifs (105), et une répartition plus importante dans le sud de la France.

Trois thématiques dominent avec

  • la diversité culturelle,
  • la citoyenneté
  • et la solidarité.

Des publications telles que «  les chemins de la citoyenneté », le journal « Paroles à l’air », la radio pour l’UNESCO, des journées internationales thématiques - journée internationale des discriminations, celle de la Femme, ainsi que celle la Liberté de la presse, entre autres - sont par ailleurs proposées toute au long de l’année.

Sur le plan financier, pour contrecarrer la baisse significative de subventions notamment celle du ministère de la jeunesse et des sports, il a été mis en place un nouveau modèle économique - suppression d’un emploi temps plein, location de salles de l’immobilier de la FFCU - permettant de préserver le fonctionnement budgétaire de la Fédération.

C’est ainsi que la vitalité de la Fédération reste entière et ne peut que se renforcer par des Clubs et acteurs associatifs comme l’Université Européenne de la Paix, notamment par son atelier d’Education à la Paix.

Claude Terrasson, l’Orange Bleue, n° 117
 

Répondre à cet article