Accueil > EDUCATION A LA PAIX > GROUPE EDUCATION A LA PAIX

GROUPE EDUCATION A LA PAIX

lundi 13 août 2018

Pour « éduquer » nous proposons un travail, une réflexion sur des modèles de comportements. Ces comportements sont initiès par nos attitudes personnelles. Si nous nous référons à la culture de paix, nos attitudes, nos modèles de comportements se sont construits à partir de messages d’amour, de fraternité, d’empathie que nous avons reçus ou que nous avons construits, à l’inverse, nos comportements d’agressivité, de rejet, d’antipathie se construisent à partir d’autres modèles ou d’autres évolutions. Le groupe « éducation à la paix » de l’U.E.P. s’adresse à des enfants, des jeunes afin de les aider à réfléchir sur des situations de vie, de relations avec les autres. Cette réflexion se construit sans relâche toute notre vie : cherchons nous la paix, le consensus, évoluons nous vers des contextes agressifs, violents ?

Travail de réflexion :

Chaque second lundi du mois, nous organisons un « café paix », un temps de discussions, d’échanges, sur un sujet, un thème qui a trait à la « paix ». Nous le faisons depuis 3 années. Nous avons commencé par « la poésie et la paix » puis, au fil des mois, les thèmes suivants ont servi de base à nos échanges : « Si tu veux la paix, saches préserver la paix », « Education, police, justice ; les trois piliers d’une société démocratique » ; « La paix sociale au défi de l’autorité répressive » ; « Les quatre accords de Toltèque » ; « Le revenu d’existence universel... ». Le but n’a jamais été de tomber d’accord, ni de faire une synthèse des avis différents. Notre but a toujours été de faire en sorte que chacun-e puisse dire son avis et soit écouté-e par les autres participant-e-s. sans énervement ni irritation excessive. Les réflexions individuelles se poursuivent ensuite dans d’autres lieux de façon informelle.. Nos premières réunions regroupaient une dizaine de personnes, actuellement nous dépassons la vingtaine. Dernier thème que nous avons abordé le lundi 11 juin : « La paix se construit-elle obligatoirement sans violence ? »

Travail de réflexion-action :

Ces actions sont réalisées auprès des élèves de CM1 et CM2. Les enseigants nous contactent et nous leur présentons l’outil à partir duquel nous réfléchissons et agissons. Chaque enseignant utilise ensuite cet outil pour réfléchir et agir avec ses élèves durant plusieurs semaines. Cet outil se compose de quatre parcours abordant des thèmes différents et complémentaires : premier parcours « Tous pareils, tous différents », second parcours « Fait, perception, opinion, préjugés, généralisations, rumeur », troisième parcours « les moqueries, insultes, souffre douleur, bouc émissaire, toute puissance », quatrième parcours « les conflits ». Chacun de ces sujets est étudié à partir d’une dizaine de panneaux-dessins représentant chacun une situation précise du thème abordé. Chaque enfant reçoit un livret individuel représentant chaque panneau de chaque parcours » sur lequel il note ses réponses et ses réflexions.

Les situations abordées se réfèrent à des moments vécus dans le quotidien des enfants. Aborder ces situations à partir des panneaux permet aux enfants de s’exprimer plus facilement et de façon plus libre. Le travail peut ensuite se poursuivre par des échanges en groupe. L’U.E.P. possède trois jeux de chaque parcours Ces jeux ont été acheté à l’Ecole de la Paix de Grenoble. Nous pouvons les prêter aux Ecoles et à toutes les structures désirant travailler ces sujets avec les enfants. Nous pouvons aussi, installer ces parcours dans un lieu public (Mairie, Patronage...), ce sont les enseignants qui viennent avec les élèves de leur classe. Dans ce cas, nous accompagnons les élèves avec les enseignants. Le travail autour de chaque parcours dure une heure.

Perspectives :

Nous avons constaté que les deux panneaux abordant le sujet de la « Toute puissance » nécessitaient une possibilité de réflexion plus approfondie. La question de l’autorité légitime et de la toute puissance interdite méritait une réflexion plus affinée afin qu’elle puisse aussi s’adresser à des jeunes collégiens voire lycéens. En effet, les sujets du harcèlement, du racket... entrent dans ce domaine. Nous élaborons actuellement un cinquième parcours qui sera opérationnel pour le mois d’octobre.

Nous pensons aussi qu’il serait plus qu’intéressant de présenter ces parcours aux parents d’élèves afin qu’ils connaissent les outils de réflexion de leurs enfants et ainsi les accompagnent. La réflexion sur le thème de l’autorité et de la toute puissance est essentielle à notre époque et mérite d’être approfondie entre les adultes et avec les jeunes.

Exposer ces outils aux enseignants en formation est pour nous un souhait profond. Tout ce qui peut concourir à la création de contexte de paix, à une dynamique dans ce domaine nous semble nécessaire actuellement.

Lorsque nous disons que la réflexion et l’action pour construire des contextes de paix est un travail qui se poursuit tout au long de notre vie, nous pensons que ceci concerne chaque adulte, parent, éducateur... Puisse cet écrit provoquer des échanges, des débats constructifs. Nous sommes aussi disponibles pour présenter nos outils à toute personne, organisation, association... désirant construire avec nous des contextes de paix.

Charles LE HIR, l’Orange Bleue, numéro 110

Répondre à cet article